L'épreuve orale du bac de français (EAF) repose sur un principe simple : évaluer un élève acteur de ses savoirs en fin de cycle.

Que signifie "acteur de ses savoirs" ?

On attend que le candidat montre sa capacité de réflexion personnelle, des connaissances et ses aptitudes dans la matière. Il ne s'agit donc pas d'un exercice de mémoire, où il suffirait de réciter une analyse faite en classe et apprise par coeur pour l'exposé, première partie de l'épreuve, et de réciter des définitions de cours apprises par coeur pour l'entretien, deuxième partie de l'épreuve.

La forme de l'épreuve est conçue pour vous empêcher de glisser dans le syndrôme "perroquet".

On vous pose une question sur l'un des textes étudiés dans l'année pour cadrer votre lecture analytique. Celle-ci peut être proche des questions proposées en cours ou être différente. Il faut lire cette question avec attention et repérer les mots clés à partir desquels vous choisirez vos axes d'études.

=> Vérifiez la pertinence de vos axes en les formulant ensemble en une phrase puis reposez-vous la question et voyez si la phrase conçue avec les deux axes répond bien à la question. Si ce n'est pas le cas, reformulez !

Ne listez pas les procédés au fur et à mesure que votre mémoire les restitue mais composez réellement votre analyse. L'organisation des remarques est un élément important du travail de lecture analytique. Il permet de vérifier si le candidat sait structurer sa pensée et organiser logiquement une démonstration.

=> Méfiez-vous de l'effet "catalogue" où vous énumerez des remarques sans les mettre en relation avec les axes.

Dans l'entretien, si la connaissance des notions et de l'histoire littéraire sont essentiels, on attend du candidat la démonstration d'une bonne assimilation de celles ci par la capacité à les mettre en relation avec les lectures et les activités. Réfléchissez à partir des problématiques de séquences, mettez les textes en rapport, voyez comment ils illustrent tel point du cours, tel aspect de l'objet d'étude. Appuyez-vous sur vos lectures personnelles et posez-vous des questions sur l'intérêt d'une oeuvre ou d'une activité.

Que signifie "en fin de cycle" ?

L'épreuve porte sur vos connaissances dans la discipline. Si elle repose principalement sur le programme de l'année de Première, elle ne s'y résume pas. Vos cours et lectures de Seconde vous sont toujours utiles, vous pouvez faire réference à une pièce de théâtre étudiées en collège, exploiter vos souvenirs d'une sortie pédagogique effectuée en 4e, mettre en lien avec des notions abordées en ateliers d'AP, ou encore faire référence à un spectacle auquel vous avez assisté avec vos parents, bref ! vos connaissances doivent tisser des liens et votre conversation avec l'examinateur doit montrer de quelle manière la littérature et la langue française ont pris une place dans votre vie et votre culture personnelle.